Jeunesse Petits

Le tigre mange-t-il de l’herbe ?

tigreComment réunir information scientifique et album pour enfants : les éditions du Ricochet le font parfaitement !

Chers parents, chers prescripteurs, que diriez-vous de faire découvrir à vos enfants le très sérieux principe de la chaîne alimentaire, et de quelques informations complémentaires sur la pyramide alimentaire, à partir d’une petite histoire aux airs de conte africain, ou de fable d’Ésope ?

Dans la savane où un collage de grandes herbes vertes brille et ondule sous les rayons d’un soleil flamboyant, le tigre dort. Lorsque la faim l’oblige à ouvrir un œil, va-t-il sauter, et peut-être rater et perdre la face, sur la grise sauterelle qui grignote un brin d’herbe? Alors s’enchaînent une série de doubles pages sur les proies et leur prédateur, qui n’est jamais le tigre, mais tout aussi féroce : les dessins évoquent l’absence totale de pitié de la grenouille, puis de la cigogne et enfin du renard. Les animaux, de la sauterelle au tigre au faux air de Shere Khan, tous sont peints précisément et avec beaucoup d’expression : l’air effaré du sauve-qui-peut succède à l’assurance du prédateur qui bondit sur sa proie, jusqu’au maillon final. Car que va donc manger ce TIGRE ?!

Et bien, naturellement, … Devinez !

Une typographie qui mélange astucieusement les polices et les tailles de caractères pour créer une diversité qui attire l’œil, et suggère aussi la lecture à voix haute : « le tigre raffole des renards… » en utilisant le texte comme un ruban qui danse dans la brise et dont l’ondulation renforce la mise en voix.

Mais alors, QUI mange le Tigre ?!

Et bien, personne, figurez-vous…

Et l’auteur de détailler alors comment le tigre retourne à la Terre, que le Soleil chauffe pour faire pousser les grandes herbes dont raffolent les sauterelles…

La chaîne alimentaire

Deux double-pages de synthèse plus loin, pour préciser les informations, et un tigre qui ressemble à une poupée-gigogne, l’ouvrage devient plus franchement documentaire pour aborder le principe de la pyramide alimentaire et celui de la biodiversité indispensable au maintien de l’équilibre dans la nature. L’explication se déploie sur la double page : les proies sont toujours en nombre supérieur, afin que les prédateurs n’en manquent pas, mais même le tigre, lorsqu’il n’est pas chassé par l’homme, ne risque pas de se démultiplier, puisque le nombre des proies potentielles est limité par leur propre consommation. Les illustrations sont toujours explicites et pleines d’esprit.

Un récapitulatif scientifique clôture un ouvrage vivant et amusant, qui séduira petits et grands : une excellente façon de s’initier à l’écologie ! De cinq à quatre-vingt dix ans.

 


LE TIGRE MANGE-T-IL DE L’HERBE ?
DE AN HYEONG-JEONG et JEONG SE-YEON,
Adaptation française par Marguerite TIBERTI.
Éditions du Ricochet, coll. Ohé, la science !, 2014, 40 pages, 12.50 €.

 

%d blogueurs aiment cette page :