Romans

J’ENTENDS TA VOIX

À ceux qui ont une vision idyllique de la Corée et de Séoul en particulier, J’entends ta voix risque d’apporter un démenti sévère. Ce roman nous emmène du côté des mal-nés, de ces jeunes qui ont très tôt quitté le foyer familial pour se jeter dans les bras de la rue et connaître ou pratiquer toutes les formes de violence.