Nouvelles

Séoul/Port-au-Prince Revue MEET #19

meetCommençons par la partie coréenne que nous connaissons mieux. S’y trouvent rassemblés huit extraits de nouvelles et quelques poèmes. Un panorama d’auteurs très contemporains découverts dans des revues (Hwang Jeong-eun, Jin Eun-young, Kim Hye-soon, Kwak Hyo-hwan, Shim Bo-seon) ou à travers des publications (Hwang Sok-yong, Kim Un-su, Kim Yeon-su, Lee Seung-U, Park Chan-soon, Pyun Hye-young, Song Sok-ze)que l’on a plaisir à retrouver. Le point commun de tous ces textes ? Des thèmes universels et modernes qui ne s’enferment pas dans un orientalisme coréen. Nous découvrons au fil de ces nouvelles le quotidien des Coréens, leur solitude, leurs questionnements, leurs difficultés. Le désarroi de ces auteurs est le même que le nôtre. Mais puisqu’il ne faut pas se laisser abattre, autant prendre les choses avec humour. Et cela, les jeunes auteurs coréens l’ont bien compris. C’est pourquoi il n’est jamais déprimant de lire leurs œuvres, au contraire. Le seul regret du lecteur sera que seuls des extraits des nouvelles sont publiées… ce qui peut laisser sur sa faim. Question qui heureusement ne se pose pas pour les poèmes ! Nous redécouvrons des auteurs présentés dans la revue Po&sie dédiée à la Corée parue en 2012. Quatre auteurs, quatre visions du monde et quatre styles que tout oppose, à l’image de la diversité de la Corée. Le petit nombre des textes permet même aux plus réfractaires à la poésie de s’essayer à la lecture.

Puis, une page se tourne et nous voici en Haïti. Le voyage littéraire se prolonge de l’autre côté du globe. Nous découvrons des auteurs qui ont aussi beaucoup à dire dans leurs textes. L’atmosphère de certaines nouvelles rappelle d’ailleurs la Corée des années 1980… C’est une expérience intéressante que de lire l’ouvrage en continu car la frontière entre ces deux mondes littéraires est beaucoup moins marquée que ce à quoi l’on pourrait s’attendre.

Une belle initiative de la MEET, qui a été accompagnée par des rencontres avec certains auteurs et traducteurs à Saint Nazaire en novembre dernier.


Séoul/Port-au-Prince, Revue MEET #19
COLLECTIF
Maison des Écrivains Étrangers et des Traducteurs, 219 pages, 20€

%d blogueurs aiment cette page :