Recensions

un jour de chance

« Parvenu aux abords du jardin botanique de Changgyeong, le vieux Kim ralentit enfin sa course pour reprendre haleine. Son cœur, curieusement, paraissait se calmer à chaque pas qui le rapprochait de chez lui. Toutefois il ne s’agissait point d’apaisement. Cela découlait au contraire d’une étrange conviction : celle qu’un effroyable malheur l’attendait en embuscade. Il regarda alentour, cherchant désespérément quelqu’un qui eût pu le retenir, le sauver de ses jambes qui le portaient impuissant vers ce guet-apens. Il lui fallait à tout prix retarder cette confrontation, savourer encore et le plus longtemps possible le bonheur que lui avait apporté cette journée miraculeuse. »

Un jour de chance, Une société qui pousse à boire, L’Incendie… À travers ces grands classiques de la nouvelle coréenne, Hyun Jin-geon dépeint d’un regard à la fois tendre et perspicace la psychologie des gens du peuple, essayant tant bien que mal de survivre dans la Corée des années 1920. Pleins de bonté et de simplicité, parfois aussi victimes de leurs faiblesses, ces personnages profondément humains – pour le meilleur et pour le pire – résistent à la misère du quotidien avec abnégation et générosité. Nous plongeant au cœur de leur situation et nous faisant prendre part à leurs choix, Hyun Jin-geon livre ici, avec violence parfois, mais toujours avec l’authenticité des grands artistes, un témoignage touchant et saisissant de la société de son époque.


UN JOUR DE CHANCE
HYUN JIN-GEON
Traduit du coréen par Mi-Kyung FRIEDLI et David REICHENBACH, avec la participation de Roger LEVERRIER, MOON Su-hye et Gilles OUVRARD.
L’ Atelier des cahiers, 144 pages, 19 €.

%d blogueurs aiment cette page :