Poésies Recueils

India

India. Le titre est curieux pour de la poésie coréenne, intrigant. Le mandala doré sur la couverture ne laisse pas non plus de marbre. Le regard s’y pose, l’œil s’y perd. Nous voilà prêts pour un voyage en Orient.

Poésies Recueils

Celui qui garde ses rêves

Mah chong-gi est un poète coréen qui vit aux Etats-Unis depuis la fin des années 1960. Les poèmes du recueil Celui qui garde ses rêves sont ceux d’un exilé qui, né au Japon, parti en Corée très jeune puis en Amérique, est à la recherche de la stabilité et de la sécurité d’une patrie.

Poésies Recueils

L’Ombre du vide

Nous vous présentons le 5ème volume de la collection Littératures de l’Atelier des Cahiers. C’est un plaisir esthétique de retrouver l’habituel petit format facile à transporter et le beau papier de la collection, surtout lorsqu’il s’agit de découvrir Park Ynhui, poète et philosophe coréen du XXème siècle.

Poésies Recueils

Notre Rencontre

Septième volume de la collection Oriflammes des éditions Sombres Rets qui nous présente des poètes coréens, Notre rencontre de Kim Kyu-hwa nous entraine dans un monde poétique actuel qui, comme la Corée d’origine de l’auteure, cherche un équilibre entre tradition et modernité.

Recueils

Aujourd’hui l’éternité

C’est à un prêtre français parti en mission pour la Corée à la fin des années 1950, Roger Leverrier, que nous devons la publication de ce recueil de poèmes. Devenu professeur quelques années plus tard, sa traduction de Ku Sang parue en 1988 aux éditions de La Différence est un hommage à la pensée extrême-orientale et à un pays qu’il n’a plus voulu quitter.