Sciences Humaines

VIVRE SANS POURQUOI

Vivre sans pourquoi représente sans doute le défi que l’homme doit relever jour après jour. Cet adverbe qui tend à rechercher un sens après-coup, surgi de la violence du non-savoir, inaugure à lui seul un programme intenable au quotidien.

Nouvelles

Qui a tendu un piège dans la pinède par une journée fleurie de printemps ?

Dans ce nouveau recueil, Eun Hee-kyung, auteure fétiche de Keul madang, poursuit son chemin d’exploration minutieuse et sans détours de l’âme coréenne contemporaine. Ces trois micro-fictions sont un miroir où la société coréenne se reflète en variations multiples, pour nous révéler finalement la décomposition avancée d’un modèle sociétal d’inspiration confucianiste qui a fait son temps.

Jeunes

Yujin et Yujin

Lee Geumyi est un écrivain très connu et très apprécié pour sa sensibilité et la finesse de ses analyses en Corée. Certaines de ses nouvelles figurent même dans les manuels scolaires, ce qui pour un auteur très contemporain est une vraie reconnaissance en Corée comme en France. Premier titre traduit en français, ce roman-là devrait rencontrer son public.

Recueils

Aujourd’hui l’éternité

C’est à un prêtre français parti en mission pour la Corée à la fin des années 1950, Roger Leverrier, que nous devons la publication de ce recueil de poèmes. Devenu professeur quelques années plus tard, sa traduction de Ku Sang parue en 1988 aux éditions de La Différence est un hommage à la pensée extrême-orientale et à un pays qu’il n’a plus voulu quitter.

Sciences Humaines

les Coréens

Ce livre d’historien qui ne se veut pas livre d’histoire se lira de façon très complémentaire à Histoire de la Corée, du même auteur et paru approximativement à la même période. Essai donc, plus que livre académique, on y découvrira quelques thèses et points de vue avancés par l’auteur Pascal Dayez-Burgeon.