Portraits d'Auteurs Rencontres & Portraits

Interview KIM Ae-ran

Dans la culture coréenne, être ‘précoce’ est source de compliments. D’une part, être précoce veut dire « être plus mature que son âge », mais cela peut aussi signifier « être comme un adulte ». Même si l’appellatif « la petite jeune » a toujours suivi KIM Ae-ran qui recevait de nombreux prix prestigieux, les « adultes » se sont énervés quand ils ont entendu son nom.

Jeunesse

La Guerre des Ombres

Kim Jin-kyeong, auteur reconnu en France pour sa série L’Ecole des chats, entraîne le lecteur dans une aventure fantastique, haletante et inquiétante. Un roman à mi-chemin entre héroïc fantasy et roman noir où un étrange monde parallèle pénètre dans le monde réel.

Jeunesse

La Course

Une petite fille part pour l’hippodrome avec son grand-père et découvre le monde des chevaux. Avec ses couleurs chatoyantes, l’album fait preuve d’une vraie originalité. Les chevaux sont dépeints dans un style audacieux : l’un ressemble à une hyène, l’autre à un bouledogue…

Styles & Cie

Ma mémoire assassine

Mémoire personnelle, mémoire collective, Kim Young-ha revient sur cette même propension à l’autojustification où l’amnésie est au service de la survie identitaire. Avec un humour grinçant, il met l’absurde au service du tragique, dans un style à la fois très personnel et quand même très coréen.