Portraits d'Auteurs Rencontres & Portraits

Le pessimisme jubilatoire de Jung Young-moon

Dans l’œuvre de Jung Young-moon, l’ennui s’impose comme une épreuve fondamentale. Nombre de ses personnages, las, apparaissent sous des traits sombres et souvent inquiétants. Certains critiques s’aventurant jusqu’à les comparer à des zombies. C’est sans compter sur l’humour de l’auteur. Un humour fin et délicat qui puise sa source dans l’impression de vide laissé par l’absurdité de notre monde. Dans les romans de Jung Young-moon, les personnages mélancoliques transformés en objet de dérision surgissent çà et là, telle une scène du théâtre de l’absurde.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :