Arts en stock Chroniques Manhwa

Lecteur omniscient

Dans ce Webtoon de Sing Shong qui mêle réalité et jeu vidéo, Dokja est le seul à connaître la fin du monde.

Dokja
Dokja (독자) veut dire "lecteur" en coréen.
Monde ouvert
C'est un jeu sans limite (qui ne se termine pas) avec de grandes maps, possédant des PNJ (personnages robotisés) qui donnent au joueur des quêtes à réaliser.
Lecteur Omniscient de Sing Shong, tome 1, ©Sleepy-C.

Avec le temps, la littérature a perdu de sa popularité. Les livres ont été numérisés pour plus d’accessibilité, et les versions papier, souvent chères, sont moins achetées. Des plateformes comme Wattpad (pour l’occident), ou Webtoon (pour l’international) ont émergé, permettant aux jeunes écrivains de se faire connaître gratuitement. Le manhwa traité commence avec l’un de ces romans numériques.  L’histoire de « Lecteur Omniscient » (전지적 독자 시점) tourne autour d’un livre Web ayant été lu en intégralité par une seule personne : Kim Dokja (독자). Depuis dix ans, il suit l’avancé du roman : « Trois façons de survivre dans un monde en ruine ». Pour lui, c’est un livre exceptionnel et remarquable, mais l’avis n’est pas partagé puisque Dokja est devenu, après plusieurs chapitres, le seul lecteur. Le jour où le 3145ème et dernier chapitre est publié, Dokja reçoit un message de l’auteur annonçant le service payant de son œuvre, suivi d’un « cadeau ». Le remerciement de l’auteur rendit le jeune garçon impatient, mais impossible de se concentrer dessus. Le train où Dokja se situe est ébranlé, et la panique envahit les passagers. Avec effroi, le jeune homme constate que ce qu’il se passe est l’exact début du roman qu’il a lu. 

« Je suis le seul lecteur à connaître la fin du monde »

Lecteur Omniscient, sing shong

Un écrit élaboré

Planche du prologue de Lecteur Omniscient ©Sleepy-C.

Le récit de « Lecteur omniscient » suit un fil conducteur millimétré et pensé pour rendre l’histoire cohérente, ce qui n’est pas tâche facile. Il faut relire le chapitre plusieurs fois pour bien comprendre, avec de nombreux éléments, comment Dokja à pu deviner ou comprendre la situation qui lui arrive. 

Mêlant imagination, fantasy et scène historique, l’auteur Sing-Shong (싱숑) donne aux lecteurs une nouvelle façon de voir le monde. Il instaure dans son manhwa des faits réels, des objets et personnalités passées donnant envie aux lecteurs d’en savoir plus sur l’histoire coréenne et sur ces personnages issus du passé. 

  Sing-Shong a imaginé un manhwa complexe à réaliser, majoritairement au niveau de la cohérence du récit. Si un élément de l’histoire sort du fil conducteur de quelques millimètres, « Lecteur omniscient » perdra son harmonie et rendra les lecteurs confus. L’auteur a même donné aux personnages des noms en rapport avec leurs histoires où personnalités, comme le nom de Dokja qui signifie lecteur en coréen. Chaque élément et personnages a son importance, même si on ne le découvre que plus tard dans l’histoire. 

Lecteur omniscient = Solo leveling ?

Gauche : planche de Lecteur Omniscient / Droite : planche de Solo Leveling. ©TheOtakuFix

« Lecteur omniscient » sorti en 2020, est un manhwa ressemblant à « Solo Leveling«  par ses designs, et par les traits de caractère de ses personnages principaux : tous deux sont intelligents, calmes et courageux. Grâce à leurs capacités d’analyse lors de situations délicates, ils arrivent le plus souvent à s’en sortir indemne, sous les yeux ébahis des autres personnages. Tout comme dans « Solo Leveling« , les dessins sont épatants. Avec ses couleurs vives et éclatantes, les éléments se rapportant à des jeux vidéo, comme les interfaces virtuelles, les compétences (magiques ou non) et les monstres, se démarquent du reste des planches. De plus, le dessinateur Sleepy-C possède la même pâte artistique que Dubu redice studio (dessinateur de Solo Leveling). Les graphismes des personnages, des monstres ou encore, des paysages, sont similaires, pouvant porter confusion sur l’identité du dessinateur. « Lecteur omniscient » est le manhwa fréquemment comparé à Solo Leveling, de par sa grande similitude au niveau de l’histoire, des dessins et des personnages. Il est devenu en quelques temps, l’un des livres les plus cités par les lecteurs souhaitant trouver un manhwa du même registre que « Solo Leveling ».

Un manhwa d’action 

Planche du prologue de Lecteur Omniscient ©Sleepy-C.

Avec ses 61 chapitres, l’auteur ne laisse pas une seconde de répit aux lecteurs. Contrairement à certains livres, « Lecteur omniscient » ne possède pas de moment calme, transmettant tout au long du récit le stress des personnages. Entre monstres, ennemis, et « scénarios » à compléter, l’action s’imprègne dans tous les chapitres. 

Sing-Shong mêle dans son manhwa réalité et jeux vidéo. Le script de l’histoire est dicté : pour passer à l’étape suivante il suffit de terminer le scénario en cours; scénario plus ou moins difficile qui correspond à passer des épreuves (comme dans les jeux à mondes ouverts). De plus, chaque personnage reçoit des compétences, magiques ou non, permettant de se battre contre les monstres et les donjons qui envahissent le monde. Ce mélange plaît aux fans de jeux vidéo, surtout lorsque les designs et le récit s’alignent pour rendre l’histoire « réelle ». Le thème du monde se transformant en jeux vidéo se répand de plus en plus, pouvant donner des histoires très similaires, mais c’est avec brio que Sing-Shong se démarque. Que cela soit au niveau de l’histoire ou de la façon d’intégrer des éléments inspirés des jeux vidéo, l’auteur fait preuve de beaucoup d’imagination. Un travail plus difficile à réaliser qu’il n’y paraît. 

En commençant ce manhwa, « Lecteur Omniscient » pose une question tourmentant à la fois le personnage principal et les lecteurs : est ce que Kim Dokja va pouvoir changer le futur en sachant ce qu’il va se passer ? 

Alors, si l’aventure, les combats épiques, les stratégies militaires, les jeux vidéo et l’histoire coréenne vous intéressent, ce manhwa vous plaira. D’autant plus si « Solo Leveling » vous a fasciné. 


Lecteur Omniscient
Sing-Shong
Webtoon, 53 chapitres VF

%d blogueurs aiment cette page :