Recueils

Aujourd’hui l’éternité

C’est à un prêtre français parti en mission pour la Corée à la fin des années 1950, Roger Leverrier, que nous devons la publication de ce recueil de poèmes. Devenu professeur quelques années plus tard, sa traduction de Ku Sang parue en 1988 aux éditions de La Différence est un hommage à la pensée extrême-orientale et à un pays qu’il n’a plus voulu quitter.

Recueils

Poétique du quotidien

Quand Gallimard publie Le rêve d’un homme abattu en 1995, peu connaissent la littérature coréenne, et moins encore la poésie. Ce recueil se dote donc d’une double vocation : présenter un poète, mais aussi les capacités poétiques d’un pays inconnu. Lourde tâche, mais savamment menée.