Chroniques Jeunes Jeunesse

L’ours très très câlin

Un gros câlin est aussi réconfortant qu'un bon chocolat chaud : c'est le message de cet ours merveilleux, imaginé par Park Jee-Hyeon !

L’ours est un personnage récurrent dans la littérature enfantine, qui a gagné ses lettres de tendresse avec le personnage d’Ernest, créé par Gabrielle Vincent. Le gros ours de cette histoire est un vrai nounours à câliner ! Sur le dessin de Park Jee-yeon, sa fourrure a vraiment l’air très douce et soyeuse, il ferme les yeux de plaisir, et sourit jusqu’aux oreilles lorsqu’il respire le chocolat chaud qui embaume sa maisonnette … Car cet ours sait qu’il faut profiter de la vie et en tirer plaisir, c’est un véritable hédoniste ! Et tout au long de ce joli album, aux décors à la fois explicites et sobres, il va gagner à sa cause un renard frustré, un cochon grincheux, et trois lapins apprentis délinquants grâce à sa bonhomie…  Un vrai militant pour le mouvement Free Hug !

De plus, c’est un gourmand, comme tous les ours quoi ! il adore siroter ce bon chocolat chaud dont Park Jee-yeon fait la publicité comme dans ces panneaux de réclame d’autrefois qui s’affichaient sur les murs des villes. Une belle boîte métallique ronde et brune comme le cacao en poudre, on en chercherait presque une semblable dans les rayons du supermarché ! Et lorsqu’il s’avère que l’ours devra se passer de chocolat jusqu’à l’ouverture du magasin, heureusement ses nouveaux amis vont à leur tour venir à son secours. De quoi éteindre tous les ressentiments, exprimés ou latents.

Montrer et dire son affection, ne pas laisser passer l’occasion d’un câlin, prendre volontiers l’autre dans ses bras, et le serrer fort, consoler, écouter, désamorcer les humeurs négatives, pardonner, cet album est un manuel de tolérance. Les diverses situations permettent de mettre des mots sur des conflits entre enfants, même les plus petits, et de les résoudre assurément, c’est le message de Park Jee-yeon.

Une lecture très plaisante, pleine de douceur, de chaleur, et très cocasse. Absolument réconfortante : à recommander à chaque coup de blues, et à partager, à tout âge !


L’ours très très câlin
PARK Jee-yeon
L’élan vert, 40 pages, 13,50€

Documentaliste dans l' Education Nationale, et très impliquée dans la promotion de la littérature pour la jeunesse, j'ai découvert la production coréenne il y a plusieurs années, et j'ai été emballée! Je m'attache donc dans Keulmadang à en partager les délices avec les lecteurs, sans m'empêcher parfois de chroniquer un roman ou une bande dessinée pour les plus grands.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :