Cinéma

Ciné-voyage en Corée du Nord

1958, entre Nouvelle Vague et “Rive gauche”, du temps de Sartre et Beauvoir, de Resnais et Godard, cinq hommes filment la Corée du Nord : le cinéaste-acteur Claude-Jean Bonnardot, le dramaturge Armand Gatti, l’écrivain et cinéaste Chris Marker, le chansonnier Francis Lemarque et le philosophe et journaliste Claude Lanzmann.

Cinéma

La renaissance du cinéma coréen (1950-1960)

Après la libération du joug japonais en 1945, la déclaration de la guerre de Corée en 1950, et la proclamation du cessez-le-feu en 1953, le pays est véritablement entré dans sa phase de reconstruction. Avec la diffusion de la culture occidentale moderne, représentée surtout par les Etats-Unis, le public s’est épris du glamour de la vie américaine mis en scène dans les films hollywoodiens.