Fiction Romans

Secrets

Huitième livre d’Eun Hee-kyung, Secrets traite des relations entre deux frères qui se retrouvent pour exécuter les dernières volontés de leur père. L’histoire est prétexte à la remémoration familiale et invite le lecteur à suivre l’évolution de la vie coréenne sur plusieurs générations.

Nouvelles

La voleuse de fraises

Après Qui a tendu un piège dans la pinède par une journée fleurie de printemps?, Eun Hee-kyung nous revient, toujours dans la catégorie Micro-fictions chez Decrescenzo Editeurs, avec La voleuse de fraises. Auteure appréciée par le public français, les œuvres d’Eun Hee-kyung sont très attendues par ses lecteurs. Avec ce nouveau recueil, leur patience est récompensée.

Nouvelles

Qui a tendu un piège dans la pinède par une journée fleurie de printemps ?

Dans ce nouveau recueil, Eun Hee-kyung, auteure fétiche de Keul madang, poursuit son chemin d’exploration minutieuse et sans détours de l’âme coréenne contemporaine. Ces trois micro-fictions sont un miroir où la société coréenne se reflète en variations multiples, pour nous révéler finalement la décomposition avancée d’un modèle sociétal d’inspiration confucianiste qui a fait son temps.

Fiction Romans

Le cadeau de l’oiseau

Pour faire le portrait d’un oiseau, poème qui jaillit de nos souvenirs d’enfance lorsqu’il est écrit dans la préface, qu’Eun Hee-kyung a intitulé son roman Le Cadeau de l’Oiseau en hommage à un poème de Jacques Prévert. Avec l’accord implicite de l’auteur, le lecteur peut lui aussi à son tour, le référencer au poème de son choix.

Portraits d'Auteurs

EUN Hee-kyung – Écrire la solitude et l’aliénation

Nous avons rendez-vous dans le café le plus bruyant de Séoul, situé au-dessus de la librairie la plus bruyante de la ville, Kyobo. Dans ce café, qui abritent de fréquentes rencontres littéraires, on parle haut, on rit, on vit, peu importe le lieu dans lequel on est. L’agitation séoulienne est univoque, dans la rue ou au bistrot, toujours la même, à exprimer sa pulsion, oscillant entre vie et mort.