Nouvelles

Le vieux journal

Lee Seung-U revient en France avec cette fois-ci, non pas un roman, mais pour la première fois un recueil de nouvelles. Même les plus grands auteurs semblent porter un intérêt à l’écriture de récits courts, genre très populaire en Corée. Autobiographie, fiction, Lee Seung-U a choisi de dresser ici une frontière nébuleuse entre ces deux catégories.

Nouvelles

Ma vie dans la supérette

KIM Ae-ran, fugue ou variation, comment échapper au dérapage fatal ? Quatre nouvelles rassemblées sous ce titre, qui poursuivent le chemin narratif de l’auteure comme déroulant le fil dans un long labyrinthe. Sauf que le labyrinthe semble sans issue, hormis en rêve. Qu’en est-il donc de ce nouveau sort que nous jette Kim Ae-ran?

Nouvelles

Bus errant

Recueil de nouvelles venant compléter La bibliothèque des instruments de musique, Bus errant nous emmène sur les traces de quatre protagonistes haut-en-couleur, détournant les codes et les sons d’une société à laquelle ils n’échappent pourtant pas.

Manhwa

Histoire d’un couple

Précaire, toujours en proie à des soucis d’argent, contraint à dessiner, pour le compte d’éditeurs peu scrupuleux, des travaux de commande sans grand intérêt, incapable de créer une œuvre et de s’affirmer en tant qu’auteur complet, tel est le quotidien de Hong Yeon-sik.

Romans

La ville grise

Ici s’ouvre une porte inconnue, noire, pleine de poussière. Au creux des montagnes de Yongma, là où l’espoir semble s’être envolé, les houillères de Keumjong demeurent telles quelles, comme une peinture flottante.

Petits

Au cochon porte-bonheur

Une drôle d’enseigne pour une drôle de boutique : Au cochon porte-bonheur ! Le narrateur de cette histoire observe d’un regard curieux les adultes autour de lui, qui, contrairement à leurs habitudes, décident de s’installer devant le magasin pour ne pas en rater l’ouverture.

Romans

La route 101

Deux hommes se réveillent après une nuit arrosée dans San Francisco, dépouillent leurs hôtes, et filent direction Los Angeles. Telle est l’entame du roman de Choe Inho, une nuit bleue et profonde, relatant le voyage sur la route de deux Coréens exilés aux Etats-Unis. Sous l’apparente simplicité du propos, l’oeuvre aborde des thèmes difficiles: exil, mondialisation et “Rêve Américain”.

Fiction Romans

Le cadeau de l’oiseau

Pour faire le portrait d’un oiseau, poème qui jaillit de nos souvenirs d’enfance lorsqu’il est écrit dans la préface, qu’Eun Hee-kyung a intitulé son roman Le Cadeau de l’Oiseau en hommage à un poème de Jacques Prévert. Avec l’accord implicite de l’auteur, le lecteur peut lui aussi à son tour, le référencer au poème de son choix.

Séoul, vite, vite! Anthologie de nouvelles coréennes contemporaines, traduites par KIM Jeong-yeon et Suzanne Salinas
Fiction Nouvelles

Séoul, vite ! vite !

Séoul, vite, vite ! À la simple énonciation du titre, on ne peut empêcher un petit acquiescement de la tête, un signe pour affirmer que cet intitulé est en parfait adéquation avec la mégapole d’aujourd’hui. Séoul, une ville qui ne nous laisse d’autres choix que de nous laisser emprisonner dans ce tourbillon détruisant tout sur son passage et qui, semble ne jamais perdre de sa puissance.